les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

Les socialos continuent de manipuler les chiffres du chômage

Classé dans : politique — 12/28/2016 @ 11:48

Menteurs un jour, menteurs toujours. La ridicule « embellie » publiée avant-hier, ne signifie pas grande chose. Elle est due au plan de 500 000 formations et aux radiations. L’astuce consiste, via les stages « qualifiants » à sortir des chômeurs de la catégorie 1 (ceux qui dont immédiatement disponibles et qui n’ont pas travaillé du tout dans le mois précédent; dans la semaine précédente dans les vicieuses statistiques internationales) vers la catégorie « chômeurs en formation ». Toutes catégories confondues il reste environ 6 millions de personnes soit au chômedu, soit en sous-emploi. C’est énorme comme conséquences sociales en termes de précarité et de pauvreté; ce qui explique que le taux de pauvreté (13,4 % en 2008) est aujourd’hui à 14,3.
Mais tous les gouvernements trichent. Les 5 à 6 % de chômedu chez les Teutons est dû aux emplois à temps partiel à 450 euros mensuels (les « mini-jobs » au nombre de 7 à 8 millions surtout dans les services et pour les femmes). Les pays de l’Europe du Nord (et la Gibbye) gonflent la population en handicap ou longue maladie. les USA oublient que leur bon taux (5 à 6 %) tient à ce que nombre de chômeurs se sont retirés du marché de l’emploi. Les pays de l’Europe Centrale et Orientale (PECO) exportent leur surpopulation chômeuse via « les travailleurs détachés ») dont la Tudesquie fait ses choux gras dans ses abattoirs et son agriculture. C’est pourquoi ils s’opposent à une révision de la directive de 1996, celle qui a institué ce mécanisme pervers de mise en concurrence de la force de travail en Europe. Tous les gouvernements ne veulent rien entendre sur une idée simple: un emploi à temps partiel, par exemple à mi-temps, ne devrait être compté que comme un demi emploi ou un demi chômage, ce qui évidemment ferait chuter le taux d’emploi. Car celui-ci, fort peu évoqué en direction de l’opinion sauf pour déplorer sa faiblesse en France, c’est le nombre de personnes en emploi (quel que soit le statut dudit emploi) rapporté en pourcentage à un classe d’âge (c’est 15-64 ans dans les stats mondiales, ce qui veut dire que les potaches ou étudiants sont considérés comme devant être en emploi, ce qui signifie que les pays où les études sont longues ont forcément un taux d’emploi inférieur!) ou à une catégorie sociale (par exemple les femmes de 25 à 29 ans) ou à une tranche d’âge (par exemple, les jeunes de 15 à 25 ans). Un demi emploi ferait donc automatiquement le taux d’emploi. Il est assez curieux qu’un jeune en études ne soit pas considéré en France comme non-chômeur, ce qui rapporté à toute la population 15-25 ans fait gonfler le taux de chômage des jeunes à environ 25 %, chiffre en fait absurde qui permet aux statistiques internationales de stigmatiser la France. Si on en prend que les jeunes actifs à la recherche d’un emploi, le chiffre du chômedu tombe à 12 %!
Une autre statistique est largement passée sous silence, c’est le taux d’activité: le nombre d’actifs, en emploi ou chômeurs sur la population en âge de travailler (donc à partir de 15 ans dans les stats compradores et libéralo-capitalistes de l’OCDE et jusqu’à 65). L’astuce réside dans le fait que l’on ne tient compte que des chômeurs inscrits; donc on passe à l’as tous les chômeurs découragés. O miracle, plus les gens se retirent du marché de l’emploi et du chômage enregistré, plus le taux d’activité peut augmenter alors que le taux d’emploi diminue! Comme disait Churchill: les seules statistiques fiables sont celles que j’ai moi-même truquées. Ou l’humoriste: les stats, c’est comme le bikini, ça cache le plus important. Et rappelons que ces stats trafiquées servent de base à des comparaisons internationales afin de critiquer les pays qui ne sont pas dans la norme, norme qui, comme on vient de le voir, ne signifie rien sans interprétation approfondie. Ce n’est pas étonnant car cette norme vient en direct de l’optique libéralo-capitaliste imposée par des « organes » internationaux au service du « consensus de Washington ».

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr