les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

La vacance de M. Hulot

Classé dans : politique — 07/08/2017 @ 8:08

La Hulotte vient de présenter son plan écologique. Il est chouette; il tire des chèques en blanc sur un lointain avenir, je dirais même des chèques en bois car elle ne sera plus là pour en assumer la responsabilité des résultats à si long terme. EM est là dans le meilleur des cas pour 5 ans et voilà qu’on se projette dans un futur où une bonne partie des députés qui auront voté le plan seront morts! Pourtant ce ne sont pas les problèmes à résoudre illico qui manquent! Et dans cinq ans on verra que le désamour a vaincHulotte. En outre ce programme oublie le nucléaire et n’est pas financé tout en impactant essentiellement les pauvres usagers. Et il donne le feu vert aux éoliennes sans la moindre précaution pour les sites et les habitants!
* l’interdiction du déversement de boues rouges dans la mer Méditerranée et de l’exploitation de phosphates sur un atoll de la Polynésie française
* le rétablissement par la France de son accord pour la taxe sur les transactions financières aux fins de financer la transition écologique dans les PVD (encore un exemple du double langage: je suis écolo en public et m’oppose en loucédé à la taxe à Bruxelles!)
* la fin de l’ayraultport de Notre Dame des Landes qui concerne tout l’Ouest et pour lequel on n’a fait voter que la Loire Atlantique; de Nantes à Montaigu, la digue, la digue…
* l’interdiction d’Europa City (et autres Roybon) qui doit bouffer 180 hectares de bonnes terres dans le triangle de Gonesse et supprimer des milliers d’emplois dans le petit commerce
* les algues vertes dues au lisier de porc et aux nitrates en Bretagne; ça fait 30 ans que ça dure: solution pas plus de 500 porcs et au-delà centrale biogaz obligatoire pour brûler les lisiers et produire de l’électricité
* interdiction des mines d’or en Guyane et en Bretagne et de toute extraction minière; organisation du recyclage des métaux usagés, remplacement des bouteilles en plastique par le verre
* l’interdiction des perturbateurs endocriniens en France, y compris dans les produits importés; la France vient pourtant de céder à la Kommission (je mets un K car c’est la Doryphorie qui la dirige en catimini) de Bruxelles sur une définition très faible d’iceux
* l’investissement immédiat dans la voiture à hydrogène; la meilleure solution qui est pourtant largement négligée; l’hydrogène est facile à produire soit par craquage de la molécule d’eau (H2O) soit du NH4; cela utiliserait l’énergie nucléaire avant sa mort prochaine à programmer, ce que ne fait pas la Hulotte; ne pas oublier un retour éventuel au gazogène (usage de la biomasse)
* la taxation-carbone du contenu des réservoirs des camions étrangers circulant en France: au niveau de la TTIP payée par les poids lourds francaouis moins les taxes déjà payées dans leur pays d’origine (souvent très faibles); en outre l’absence de taxes sur les camions étrangers encourage leur passage en France (exemple en Alsace où les routes payantes en Allemagne font se déverser les camions sur nos autoroutes. En outre, cela facilite le développement des ports étrangers comme Amsterdam ou Hambourg: on y dépose les containers et les camions après sillonnent la France qui se trouve mal placée comme intermédiaire entre le Nord et le Sud de l’Europe
* l’interdiction de l’emploi des pesticides et autres produits néfastes aux insectes, aux vers de terre et aux sols dans les 5 ans
* mise en place d’une taxation écologique à nos frontières pour les produits importés en fonction de la distance parcourue
* retour aux plantes fourragères pour nourrir le bétail afin d’éviter d’importer soja ou maïs OGM; développement de la culture du lin pour remplacer le coton (le lin produit en France est actuellement tissé en Chine!)
* organisation d’une filière bois en France: charpentes, meubles, papier, biomasse, plastiques végétaux, etc. On remplace peu à peu les matières plastiques ou chimiques issues du pétrole ou du charbon par le bois et les végétaux. Organisation de la production de maisons préfabriquées en bois et paille avec toit de chaume; donc protéger nos forêts, notamment en interdisant la distribution de publicités dans les boîtes aux lettres
* arrêt de la bétonisation des terres (parkings, supermarchés, constructions d’immeubles et d’autoroutes ou de lignes TGV, etc.; tous les 10 ans l’équivalent de la surface d’un département disparaît)
* arrêt de la nourritures des bêtes avec des farines animales; interdiction des énormes chalutiers avec filets dérivants dans les eaux territoriales françaises; confiscation et destruction des bateaux en contravention
* interdiction des usurpations de noms de produits AOP genre camembert fabriqué en Normandie avec du lait importé et pasteurisé
* financement d’un réseau coopératif d’artisans de réparation et de recyclage des produits, souvent victimes de l’obsolescence programmée sans que le gouvernement ne l’interdise; cela peut se faire avec la mise en place de la Banque du peuple
Etc. Vous pouvez avoir d’autres idées, en plus de cette première liste provisoire et indicative pour contribuer à sauver la planète et lutter contre l’extension du libéralo-capitalisme. C’est là qu’on voit que les absences de la Hulotte sont marquées du sceau de ses conflits d’intérêts et de son emprisonnement par le système ultra libéral de Maqueron. On ne peut pas faire confiance à un affairiste camouflé en écolo, ni à un gouvernement axé sur les logiques capitalistes du privé.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr