les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

Il y a de la friture sur la ligne Maqueron-Francouis

Classé dans : politique — 11/13/2017 @ 12:01

Un récent sondage nous dit que 59 % des Francouis font confiance à Maqueron. Et les médias de s’ébaubir à cette nouvelle prise pour un scoop. Il n’en est rien si on se souvient de ce qu’au 1er tour des pestilentielles Maqueron n’a eu que 24 % des exprimés, soit 18 % des inscrits, qu’au 2ème tour son score venait de gens souvent contraints et forcés au nom du barrage contre la Marine et du « vote républicain » utile , qu’aux législatives la maqueronie n’a eu que 30 % de votants et, donc, qu’en moyenne les députains élus d’EM ont fait (comme les autres) 15 % des inscrits. La conclusion devrait être claire : EM et son Lider Maximo n’ont que de la légalité, pas de légitimité pour « transformer « (au lieu de réformer) le modèle social francaoui dans le sens du système libéralo-capitaliste (SLC) über alles. Ce qui n’empêche pas le Maqueron d’avancer a tutti gambi en s’appuyant, en tant que Caudillo, sur une majorité législative de godillots. C’est cet autoritarisme et ce volontarisme qui ont séduit le crypto-franquiste catalan Vallse, lequel a quasiment rejoint le troupeau de LREM. C’est sa führer de vivre pour continuer à émarger sur les fonds publics bien que n’ayant jamais travaillé sauf pour le PS.
On sait, sans être grands clercs, que seule la minorité des Francouis bien installée et diplômée dans le SLC a voté pour LREM. Pas les « périphéries » abandonnées, pas les prolos ou les pauvres des territoires dévastés par la mondialisation, pas les gens atterrés par la dévastation de la planète, pas les gens des banlieues qui savent ce que valent les promesses socialistes, pas les personnes croyant encore à la Justice, cette vertu princeps du vrai socialisme… Les causes du désamour sont nombreuses; citons-en quelques unes.
L’impôt sur la fortune immobilière à la place de l’ISF, la flat tax à 30 % sur les revenus du capital, la diminution de 30 à 20 % de la taxation des plus-values des stocks-options, la CSG de 1,7 points sur les revenus supérieurs à 1300 euros des retraités, la loi travail, aggravée en douce par les décrets d’application (par exemple, le droit du patron de proposer out seul dans les petites boîtes un référendum au personnel et de le faire voter, non à bulletins secrets, mais à main levée!), l’adoption du CETA (qui doit encore passer au parlement mais Maqueron a sa majorité de godillots), la mine d’or en Guyane, le recul de la date du passage du nucléaire à 50 %, la loi Canada dry sur « la transparence de la vie politique » (droit de condamnés par la justice à se représenter, droit d’avoir un cabinet de consultance si créé un an avant l’élection), le non-retrait du monopole de Bercy sur la poursuite pénale des fraudeurs, la mise en place d’une sélection sur dossier pour l’entrée à l’université, un mode de gouvernance hyper autoritaire et centralisé, les APL rabiotées et les HLM publics tenus de baisser les loyers pour compenser, la forte diminution des emplois aidés et des subventions aux associaitions, la baisse des dotations aux collectivités locales tenues de faire 10 milliards d’économies, la future étatisation de l’UNEDIC, les 20 % (« de riches ») pour lesquels la taxe d’habitation ne sera pas supprimée, la baisse voire la suppression des allocations familiales pour « les riches », la future réforme des retraites universelles par points en fonction de la croissance, la baisse prévisible des allocations de chômage par suite de l’entrée des indépendants et du droit tous les 5 ans de démissionner, la hausse des prix de l’énergie, de l’essence, du tabac, du forfait hospitalier, le cinéma dans l’UE, les mamours à l’austéritaire Angela, la vente de titres financiers de fleurons possédés au moins en partie par l’Etat, la tromperie du rachat d’Alstom ferroviaire par Siemens. ETC. les Francouis voient mieux désormais la ligne maquereaunienne: la mise en place à marche forcée du SLC en France, ce qui ne fera qu’aggraver la concurrence intra européenne et créer des emplois précaires et de la pauvreté, laquelle du reste a déjà augmenté sous Zizi Rider et sa politique de l’offre. un autre jour, je ferai le point sur ce qui n’a pas été fait comme, par exemple, l’interdiction du LBO.
Sur le versant international ou européen, Maqueron s’agite alors qu’il sait très bien qu’il n’a aucun pouvoir sauf à nouer des alliances plus ou moins confortables. C’est du cinéma, de la poudre aux yeux à destination franco-française. il fait semblant d’ignorer que les pays européens n’ont que des intérêts, à commencer par l’Allemagne; celle-ci n’y renoncera pas et les fera respecter grâce à sa super puissance économique et à ses alliés d’Europe du Nord et des PECO(s). Mais le Maqueron utilise à merveille une in croyable fenêtre d’opportunité comme on dit en franglais: la disparition de la Gibbye de la scène européenne, le chaos crée par Trump, le conflit exacerbé chiisme vs sunnisme par suite de la politique de l’Arabie saoudite, les ennuis d’Angela pour monter son nouveau gouvernement, l’indépendantisme catalan, la fragilité de l’économie mondiale à la merci d’un nouveau krach spéculatif, la peur de Poutine, le recentrage chinois sur le pays, etc. Cela ne durera pas; en attendant il peut faire illusion car les peuples ne savent plus à quoi, ni à qui se raccrocher

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr