les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

La baudruche Maqueron commence de se dégonfler

Classé dans : politique — 03/03/2018 @ 11:36

Mme Pénicaud, DRH du ministère du travail pour le gouvernement « En Marche » (arrière), vient d’annoncer la réforme de l’assurance-chômage après « concertation » entre les partenaires sociaux. C’est très en dessous des promesses du candidat Maqueron. C’est du pipi de chat, l’accouchement d’une souris. Car les contraintes financières se sont montrées bien trop fortes. Cela illustre aussi la propension des politiciens de faire des promesses de campagne sans avoir étudié leurs tenants et aboutissants. Promettez, promettez, il en restera toujours quelque chose. Mais n’est pas Prométhée qui veut, ni non plus Epiméthée. Une loi constitutionnelle simple voudrait que tout élu ne tenant pas ses promesses soit destitué. Vous avez entendu, sire Maqueron ? Ce serait bien dans votre future réforme constitutionnelle avec la disparition de la fantoche Cour de Justice de la République.
On pourra démissionner tous les 5 ans (et non 7 comme préconisé par les partenaires sociaux mais à condition d’avoir un projet ; alors on sera indemnisé 2 ans comme tout le monde (3 ans pour les seniors). On table sur 30 000 candidats par an, ce qui est maigre en regard de la population ; mais elle a déjà la « rupture conventionnelle » avec indemnités et droit au chômedu.
Pour les petits entrepreneurs et autres artisans et indépendants, c’est minimaliste : il faudra être en faillite et avec un chiffre d’affaires supérieur à 10 000 euros ; on touchera alors 800 euros par mois pendant 6 mois. cela, c’est vraiment une grande sécurisation pour les indépendants. En revanche, les contrôles de chômeurs vont être renforcés avec un triplement des effectifs affectés à cette activité glorieuse. En outre, la remise en ordre des contrats courts est confiée aux branches professionnelles alors que le gouvernement entendait les taxer plus fortement. Cela va pas bien loin et ressemble fort à du Canada Dry. On voit que la flexibilité l’emporte de loin sur la sécurité. Cela se constate aussi dans la future réforme de l’apprentissage dont on sait que le Maqueron porte la rémunération des jeunes apprentis à plus 30 euros par mois tout en donnant au patron le droit de les remercier au bout de 45 jours sans passer devant les prud’hommes et le droit de les faire turbiner jusqu’à 45 heures par semaine ! Du reste, saisir les prud’hommes est devenu hyper difficile (ce qui force à avoir un avocat pour ficeler le dossier) et presque inutile puisque les indemnités pour licenciement abusif ont éte « forfaitées », qui plus est à un niveau très bas. Patrons, on dit merci qui ? Et en outre le nombre de tribunaux de prud’hommes va être diminué par la grande réforme judiciaire en préparation chez la (c) harpie Belloubet.
La réforme européenne des travailleurs détachés se précise: il faudra les payer comme les autres y compris pour les primes et les heures supplémentaires. Belle avancée car la directive de 1996 ne l’interdisait en rien. Ce qui a donc manqué, notamment en France, c’est un cdare réglementaire et surtout des contrôles! L’emploi de TD reste évidemment juteux puisqu’ils restent soumis aux cotisations sociales du pays d’origine.
On commence à comprendre que le fameux parcoursup est une sélection déguisée alors que le pourcentage d’enfants des classes modestes dans les Grandes Ecoles n’est plus que de 9 % contre 29 il y a 30 ans. On devait réviser la tarification à l’activité dans les hôpitaux (tarification inpete car poussant à la hausse des opérations vu que le budget de la Sécu diminuait [Ondam] au fur et à mesure de l’augmentation de l’activité, ce qui est typique d’une spirale sans fin à la diminution du financement des hôpitaux!). On attendra une réforme plus pertinente……
Les petits retraités (qui ont beaucoup voté pour lui et s’en mordent les doigts…) commencent de comprendre la duplicité de Maqueron pour le 1,7 points de plus de CSG. Déjà, 1,7 points n’ont l’air de rien mais en fait cela fait 25 % d’augmentation non signalés par « les éléments de langage » du pouvoir. De plus, cela s’applique à la retraite brute au-delà de 1200 euros pour une personne seuls. le taux réel en net sur cette retraite est de 1,83 %. Enfin, belle entourloupe, le fisc, lui, raisonne en revenu fiscal. C’est là qu’est la combine car prenons un couple; l’un a 800 euros de retraite et il pouvait penser quelle ne serait pas taxée. mais l’autre a 1500; le revenu fiscal par personne dépasse alors 921 euros, les deux époux seront donc taxés sur 2300! Bien joué, Maqueron, mais ça s’est vu et il est pris la main dans le sac du mensonge électoral. a quoi s’ajoutent les hausses de taxes et de prix en tout genre, ce qui amène une baisse consistante du pouvoir d’achat des petits retraités alors que Mme Pénicaud va toucher 62 000 euros en plus grâce à ses actions dont le capital taxable a disparu avec le remplacment de l’ISF par l’IFI (fortune immobilière seulement).
Le chef de guerre Maqueron entendait amener la paix anti-Daech dans le sahel. on voit les résultats au mali et en république Centrafricaine. Et, ô surprise, l’UE rechigne à cracher au bassinet pour financer une force africaine (Tchad et compagnie); « En même temps », l’ambassade francaouie au Burkini Facto vient d’être attaquée hier. En Syrie, la France ne pèse rien face à la Russie, à l’Iran et à Erdogan (de velours).
L’empereur est nu et cela finit par se voir dans les sondages. De profondis.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr