les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

Oxfam vient de planter le blablabla de Maqueron sur le « ruissellement » de la richesse

Classé dans : politique — 05/16/2018 @ 10:32

Maqueron a détaxé les riches (IFI au lieu d’ISF, flat tax à 30 % sur les revenus financiers, IS à 25 % au lieu de 33…) et maintenu des cadeaux (détaxation de cotisations sociales au lieu du CICE de Zizi Rider) au nom d’une théorie, pourtant déjà largement controuvée, nous disant que les riches épargnent, investissent, créent ainsi de l’emploi et qu’il faut donc ne pas les grever d’impôts.
Oxfam, ONG internationale, vient de révéler que les profits du Cac 40 francoui partaient à 66 % en dividendes, 5 % en intéressement du personnel et le reste pour l’investissement. Rappelons que l’étranger possède environ 55 % des boîtes du CAC 40 ; cet étranger est largement constitué de fonds de pension par capitalisation qui poussent aux dividendes (lesquels font grimper en plus le cours des actions, ce qui produit de belles plus-values). On observe ainsi une triple prédation : du fisc français qui ne touche pas grand chose sur leurs profits (pour cause d’optimisation fiscale consistant, notamment, à rendre les filiales en France non bénéficiaires via, en partie, les frais de transfert, les royalties, les brevets) ; les salariés en France qui sont privés d’intéressement vu que leur boîte ne fait pas de bénefs (toujours pour cause d’optimisation fiscale), le faible niveau des investissements qui engage mal l’avenir des entreprises concernées. Le résultat prévisible est une mort assurée à long terme des dites entreprises pour ce qui est de leurs implantations sur notre territoire. Donc le ruissellement, c’est nib de chez nib. Ce que je viens de dire est une démonstration évidente pour se prononcer contre les fonds de pension qui pèsent « à la fois » contre toute hausse de salaires fixes et pour des retraites et du variable en capitalisation, ce qui est soumis aux aléas boursiers et spéculatifs et aussi parfaitement réductible à presque rien via l’optimisation fiscale.
Cela dit, il ne faut pas s’en remettre seulement aux ONG internationales (Oxfam, WWF, Green Peace, Amnesty international, etc. qui, comme par hasard sont d’origine anglo-saxonnes ; cela est dû aux énormes fondations détaxées créables aux USA via une défiscalisation astronomique). Ces ONG bouffent déjà plus d’un tiers de leur budget en frais de fonctionnement, dont des salaires mirifiques pour des organisations soi-disant fondées sur le bénévolat. Mais il y a pis : ce sont des outils au service de certains gouvernements (notamment, bien sûr, ceux qui défiscalisent le fric placé chez elles et les fondations amies), outils permettant de nuire aux intérêts des autres pays, surtout ceux qui ne favorisent pas leur approche hyper SLC. Prenons un exemple. Oxfam s’est fait une spécialité de combattre la corruption et ne cesse de mettre la France en accusation à ce propos en la classant en mauvaise position dans son palmarès. Certes, la France est trop victime de la corruption notamment « passive » des élus. Mais quand on fait des comparaisons (le « benchmarking » est l’outil préféré de ces ONG) il faut évidemment prendre en compte toutes les facettes du problème et comparer alors ce qui est comparable ou faire des commentaires explicatifs des différences ; ce que ne font pas ces ONG. Oxfam oublie toujours que si les USA sont peu touchés par la corruption c’est parce qu’elle y a été légalisée, institutionnalisée : dons aux partis quasiment sans limite pour les entreprises (suivant un récent arrêt de la Cour Suprême), pratique sans freins des « portes tournantes » (allers et retours entre fonctions politiques, administratives et privées), droit fiscal des fondations…
Des ONG sont des faux nez d’intérêts politiques ou commerciaux. Sur le plan politique, les USA se servent des découvertes des ONG à leur service pour attaquer devant leur propre justice (exorbitante extraterritorialité du droit US) les actes de leurs concurrents. Sur le plan commercial, des puissants économiques et financiers se servent d’elles (via entrisme, noyautage et financement plus ou moins occulte). C’est le cas du célèbre spéculateur Soros qui, par exemple, fait attaquer les méfaits du groupe Bolloré en Afrique tout en fermant les yeux sur les mêmes forfaits commis par les boîtes où il investit. Deux poids, deux mesures, c’est bien commode pour pousser ses pions contre la concurrence. Pire, Soros a une vision politique : il veut réduire à zéro les Etats, les frontières, les interventions publiques afin de faire disparaître toute entrave politique au libre-échange sans règles. Cette conception libertarienne et friedmanienne de la mort du politique a évidemment un bon ennemi : la France. D’où les attaques incessantes contre ses intérêts économiques via des ONG soi-disant neutres. Soros doit exulter de la victoire du Maqueron ; celui-ci décide et agit suivant cette idéologie à la seule différence qui le fait par la puissance de l’Etat, ce qui amènera sa fin sans que notre zident aperçoive la suite logique de ses positions SLC.
Je conseille donc aux Francouis de ne pas mettre un rond dans ces ONG, qui, en douce, mènent souvent des combats masqués contre les régimes politiques qui ne leur plaisent pas et suscitent parfois des révolutions (comme en Ukraine ou en Géorgie). Il ne faut pas non plus encourager le fait que des très riches, par suite du vol commis au détriment des salariés et des consommateurs ou des contribuables, s’exonèrent de leurs fautes, qui plus est avec l’énorme aide des subventions étatiques à leurs fondations.
J’attire aussi l’attention sur le fait que le SLC tend, notamment, à remplacer la solidarité collective par la charité privée. plus vous donnez aux associations de charité, plus vous aidez à propulser cette logique. Las, il faut sans doute quand même soulager la misère. Mais soyez prudents et évitez les officines pro-gouvernementales ou au service du pouvoir..

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr