les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

Dixit Maqueron : la concurrence fait baisser les prix et monter la qualité

Classé dans : politique — 06/16/2018 @ 10:43

Car le Zident est un chaud partisan de cette théorie libérale pourtant controuvée et démontrée fausse depuis des lustres. Une étude très récente sur les complémentaires de santé, mutuelles ou privées, vient encore de le prouver. On ne peut différencier les mutuelles des assurances privées car elles ont exactement la même logique fricophile. Ce n’est pas étonnant car une déjà vieille directive européenne les a ouvertes à la concurrence en alignant leurs règles de gestion sur le privé. Rappelons qu’une vraie mutuelle a pour valeur la solidarité des assurés et pour règle la participation des mutualistes à la définition des objectifs et des normes. La solidarité signifie que les droits ouverts sont universels et, sous participation différenciée en fonction des revenus, sont les mêmes quels que soient l’âge, le sexe, l’état de santé, l’ethnie et la condition sociale. Les assurances soi-disant mutuelles ont éliminé la solidarité morale, finalité sociopolitique, en la remplaçant par « la mutualisation » financière, c’est-à-dire une logique de pure gestion qui tient compte de l’individualisation des risques pour les primes et ne fait que du foisonnement des coûts. Du coup, privé et mutualisme se livrent une concurrence sans merci. Par exemple, j’ai vu la MAIF, mon assurance, refuser à ma fille un tarif conducteur expérimenté sous prétexte qu’elle n’avait pas été assurée depuis longtemps faute d’avoir une bagnole à elle. Du coup, je me suis penché sur nos propres contrats (mon épouse et moi) et ai constaté qu’on nous volait depuis 10 ans : les contrats souscrits lorsqu’on travaillait n’avait pas été ajustés et on ne nous avait rien proposé pour tenir compte de notre nouvelle situation… J’allais donc illico ailleurs, divisant nos primes par deux ! Heureusement que le pouvoir avait alors simplifié la procédure (laquelle était outrageusement en faveur des assurances et rendait tout changement fort pénible) de résiliation, ce qui n’avait pas été fait depuis 40 ans pour favoriser le capital.
Puis vint Zizi Rider qui a fait créer une complémentaire-santé choisie par l’employeur, payée à moitié par le personnel et le patron et obligatoire, ce qui est plaisant pour une mutuelle dont l’accès est normalement fondé sur le volontariat !. On a alors assisté à la création à profusion d’officines aux conditions très hétérogènes (et non contrôlées car le capital doit s’auto-réguler) qui se tiraient la bourre à grands coups de pub et de com pour avoir des clients. Ce qui confirme que chaque fois que le pouvoir donne une nouvelle loi, c’est pour créer un marché…Par exemple, avec l’obligation de révision technique des voitures ou les diagnostics avant vente d’un logement.
Les résultats de l’étude sont éloquents. Les prix ont augmenté de 47 % (dont 13 points consacrés à une hausse de la fiscalité car, voyez-vous, plus les prix sont élevés, plus l’Etat fait son beurre, ce qui explique qu’il laisse faire le capital). La qualité est fort médiocre et le taux réel des remboursements ne s’est guère amélioré. Les frais de gestion représentent le tiers des dépenses car la concurrence fait exploser les dépenses de publicité et autre communication. Par ailleurs, les boîtes se sont concentrées, ce qui est un effet classique et connu de la compétition, mais sans vraiment diminuer le volume des personnels…. On se souvient de la promesse faite aux Rosbifs lors de la privatisation du chemin de fer; le résultat est éloquent car les tarifs ont galopé et la sécurité a été bafouée. En France, si les tarifs élec dits réglementés n’ont pas encore été bouffés par le secteur privé c’est que la concurrence est loin d’y être parfaite pour des raisons politiques. Cependant, le pouvoir a créé des concurrents à EDF en la forçant à leur vendre son élec à un prix quasiment inférieur à celui de production! Mais la différence est bouffée par les frais de gestion. On voit même Engie (ex-GDF) faire concurrence à son ex-associé par des moyens plus que déloyaux déjà sanctionnes par maintes amendes! Et le pouvoir a même forcé EDF à subventionner les éoliennes et le photovoltaïque par obligation de rachat au-dessus de son prix de revient!
Comme quoi la concurrence est un phénomène naturel et positif! Amen.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr