les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

Toujours des maqueronnades

Classé dans : Non classé — 06/23/2018 @ 10:59

On apprend que sa majesté impériale (SMI) et la douairière Trognon vont avoir une piscine à Brégançon et pour 500 000 euros de porcelaine de Sèvres aux frais des contribuables. « En même temps », on apprend aussi que les APL sont bloquées au titre de l’inflation, ce qui va encore faire 5 euros de moins pour les allocataires. Réponse du pouvoir : il n’y a pas de baisse, un simple gel. Quel culot car compte tenu de l’inflation il y aura bel et bien rognage supplémentaire. C’est aussi là qu’on voit que la pédagogie du gouvernement consiste à justifier n’importe quoi, n’importe comment, n’importe où. Bluffons, bluffons, il en restera toujours quelque chose. Car, selon le pouvoir, si les Francouis sont hostiles aux réformes, c’est parce qu’on ne leur a pas assez expliqué leurs raisons et leurs bienfaits. Car le pouvoir promet toujours que demain (quand? pour éviter le syndrome du coiffeur qui, demain, rase gratis) sera mieux qu’aujourd’hui. Ce qui est vérifiable au contraire des promesses de la religion dans l’au-delà.
Maqueron se transforme en prof d’éducation civique en morigénant un lycéen l’ayant apostrophé comme « Manu » (pas reva) et non s’étant adressé à lui respectueusement avec un M. Le Président (je vous fais une lettre… que vous lirez peut-être) ; il lui signifie qu’il aura le droit de l’ouvrir quand il aura été diplômé et aura un emploi. Cela tombe bien, car ce fut mon cas. Cette leçon de morale relève strictement de l’individualisme et de la prétendue égalité des chances chères au SLC. Car, comme l’indique le prénom d’origine hébraïque, le Zident, comme Dieu, est arrivé parmi nous et peut donc fixer la morale et les normes à lui tout seul. Où est la séparation entre la morale, la religion et le politique, ce qui se voit dans la leçon de morale donnée aux Italiens par Maqueron? A moins que, comme dans l’Islam, tout cela soit confondu dans un SLC totalisant voire totalitaire.
Maqueron, notre conducator bien aimé (Tchebicheff) a claqué la bise sur la Krupp d’Angela au château teuton de Meiserberg. Afin de préparer un sommet européen des chefs d’Etat et de gouvernement. Résultat, on s’est promis de renforcer Frontex (police aux frontières) et de créer des « hot spots » (centres de rétention) dans les pays européens mais hors UE comme l’Albanie pour retenir les flux de migrants. Et Angela a accepté, sans aval de ses alliés dans la coalition gouvernementale, de créer un budget de la zone euro. Combien ? No answer; peut être 26 milliards ce qui est une rustine sur le PIB des 19 pays de ladite zone. Pour le financer, on a ressorti la taxe sur les transactions financières alors que Paris n’a cessé de la faire diminuer et milite contre son extension afin de protéger les banques francouies ! On émet aussi l’idée d’une contribution de chaque pays à hauteur de 0,3 % de son PIB. Demain, toujours demain, on rase gratis. Et faut-il craindre que « l’entente cordiale » entre l’aigle du Reich et le coq gaulois ne braque (de Weimar) quelque peu les autres pays, surtout ceux qui sont proches de la droite extrême ? Pourtant, le braque, chien de chasse perdu au milieu des chiens d’attaque tudesques (Rottweiler, Doberman, chien policier…), est très gentil. Pour faire bon poids Maqueron s’oppose à l’extension du congé parental (durée et compensation financière) en Europe alors qu’il l’avait défendue lors de sa campagne électorale. Comprenne qui pourra sauf raisons bassement comptables.
La chambre bleu horizon des députés du Duce Maqueron continue de faire le maximum en faveur des entreprises et contre les consommateurs. Elle vient de retoquer un amendement proposant d’obliger les compagnies de téléphone à demander leur accord aux abonnés pour toute communication commerciale. Vive l’autorégulation patronale, celle qui a conduit au krach de 2008!
Et on a encore eu droit à une salve hagiographique pour la mère Macaron-Trogneuxgneux, alias la douairière Trognon (vu sa pomme) via un documentaire passé sur la télévision publique, plus 10 pages de louanges dans Match last week. Maqueron tweete encore plus que Trump et s’agite beaucoup partout à l’instar de Zébulon-Tsarko. IL n’y a pas à dire on est bien gouverné.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr