les armes de la critique

Bienvenue sur mon blog

On va manquer de médailles de la légion d’honneur

Classé dans : politique — 06/12/2019 @ 10:44

Ces derniers temps, Mac-Tron décore à titre posthume et à tour de bras par suite des événements tragiques qui surviennent ici ou là. Le dernier en date est la disparition en mer de 3 sauveteurs de la SNSM aux sables d’Olonne en Vendée. A cette triste occasion, on apprend que la SNSM vit à 80 % de dons (plus 20 % apportés par les collectivités locales) tout en exerçant une mission qui devrait être régalienne. Même les libéraux USA n’ont pas osé puisque l’affaire relève des Coast Guards. Remarquez que cela marcherait aussi pour la recherche médicale, par exemple avec le Téléthon dont les découvertes brevetées sont appropriées par des labos étrangers (Le suisse Novartis qui va se faire des coucougnettes en or massif). C’est une bonne idée à creuser pour tous les sévices publics qui manquent de financement, comme les urgences des hôpitaux. Soyons modernes et faisons financer toutes les missions publiques par de la charité privée (de scrupules) et recevant en proportion des réductions d’impôt. Et cette inflation, Dieu merci, est encore limitée. Par exemple, les deux valeureux gendarmes bien outillés, caparaçonnés, matelassés, transformés en robocops, mis à terre à mains nues par Dettinger n’ont pas été décorés.
Parallèlement, on apprend que deux ouvriers ont été tués dans la chute de leur nacelle au 18ème étage d’un immeuble. Soyons sûrs que Mac-Tron va les décorer car ils sont morts dans l’exercice de leur travail comme bien des policiers victimes du devoir.
En attendant, il y a urgence car la France ne produit plus assez de médailles de la légion d’honneur par suite de l’immense compassion post mortem du Zident Mac-Tron. Le petit magasin vendeur de médailles au Palais Royal est en rupture de stock. On espère une prochaine solution à ce redoutable problème qui serait d’enterrer des personnes méritantes sans les consolations de la médaille. Il n’y a que la médaille qui m’aille pourrait gémir le fantôme du trépassé. Plusieurs solutions sont possibles :
A) augmenter l’offre productive
• Créer, comme Colbert, une manufacture d’Etat qui nous ferait de superbes médailles pour les siècles à venir. Par ailleurs, ces médailles pourraient être vendues dans les musées en sus des prestations commerciales qu’ils assurent déjà pour se financer faute d’argent public. Cette manufacture serait financée par un loto à l’instar de celui créé pour la rénovation de bâtiments historiques.
• S’en remettre aux firmes privées en leur procurant toute latitude légale pour augmenter la productivité. Intensive (plus-value absolue) par le passage à 12 heures de travail par jour, extensive (plus-value relative) en achetant des robots de production à l‘Allemagne. Trouver une nouvelle force de travail en faisant appel aux travailleurs détachés ou aux immigrés clandestins ou aux chômeurs forcés de prendre un emploi sous peine de perdre leur indemnisation du chômedu.
• Délocaliser en Chine afin d’avoir une production volumineuse, low cost même si on obtient de la contrefaçon.
B) diminuer la demande (inventaire limité et à la Prévert)
* Interdire aux médias la publication des morts de héros ; remettre les médailles sans cérémonie publique et en catimini de façon à éviter une demande à des fins de gloire personnelle, ce qui, en outre, fera faire des économies au pays
* tirer au sort les bénéficiaires éventuels pour faire des économies de médailles ; su demande du RN limiter l’attribution de médailles aux seuls nationaux
* convertir les politiciens et les forces de l’ordre à l’Islam de façon à diminuer les attaques contre eux
* faire fabriquer les médailles en toc (en Chine) et immettables de façon à faire fuir les récipiendaires éventuels
* éviter les gaspillages, par exemple, en confisquant la médaille d’un défunt ultérieur pour la remettre à un nouveau méritant ; interdire l’enterrement et, pis, la crémation avec la médaille
* se retirer du Sahel et des théâtres d’opération de l’armée francouie partout dans le monde de façon à limiter les pertes de soldats en intervention.
* cantonner les forces de l’ordre à faire de la paperasse au lieu d’investir le terrain
* faire courir le bruit que les titulaires des médailles sont des nuls peu méritants ; par exemple M. Deschamps qui laisse siffler la Marseillaise en Turquie sans faire sortir son équipe du terrain de foot et sans entamer une procédure contre les Ottomans ; décorer les escrocs de la politique (Balkany et compagnie) de façon que les gens se disent que l’important est de ne pas la mériter car c’est un signe négatif pour leur honneur
And so on, j’ouvre le concours Lépine du combat contre la pénurie de légions d’honneur ; à vous de continuer la recherche d’idées. De toute façon, grâce au SLC, le pays n’est pas en panne de solutions sanctifiées par le marché.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

sans violence et sans haine |
Changer Amiens |
Parti de Gauche. Commission... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "كُن...
| ALLIANCE POUR LA NORMANDIE
| degaulois.justice.fr